Histoire du petit train de la Baie de Somme de 1969 à nos jours: la renaissance.

         Ce samedi 29 novembre 2014, la SAH a eu le plaisir de recevoir au Tribunal de Commerce un nombreux public répondant à l’annonce de la conférence de Monsieur Jean-Michel CANDILLON traitant de la seconde partie de l’Histoire du petit train de la Baie de Somme.
     Dans ce site rénové particulièrement agréable, et après avoir souhaité la bienvenue aux auditeurs, Mme la Présidente Colette PELLICANI a dans un premier temps fait le point de l’activité de la Société avant d’inviter le conférencier à exposer le développement de cette magnifique entreprise internationalement connue et nationalement reconnue qui est aujourd’hui totalement intégrée à l’Histoire et au Patrimoine de la Baie de Somme.                 

     S’appuyant sur un vidéogramme pertinent l’orateur nous invite à suivre les étapes,2014.train1 jonchées d’obstacles, qu’il a fallu franchir pour parvenir à la réussite actuelle.
     Il y a quarante-cinq ans, lors de l’abandon par la compagnie exploitante de la ligne Noyelles-Le Crotoy, une équipe de quelques bénévoles passionnés, emmenée par M. Girode, a décidé de sauver le Réseau des Bains de Mer. Avec détermination ces amateurs valeureux se sont lancés dans la réalisation de leur rêve. Démarches administratives, achat et réparation de matériel roulant (locomotives à vapeur récupérées aussi bien en France qu’à l’étranger), remise en état des voies, des gares, premiers trajets, embauche de permanents , de saisonniers, accueil de bénévoles, recherche de subventions, extension du réseau, manifestations diverses, jumelage, M. Candillon entraîne dans un palpitant voyage un auditoire décidemment conquis par le talent de l’orateur .
    Si les débuts furent difficiles, le CFBS (Chemin de fer de la Baie de Somme) est maintenant devenu le fer de lance du tourisme sur la Côte Picarde et le premier chemin de fer à vapeur de France. Qu’on en juge ! En quarante ans le nombre de voyageurs est passé de quelques centaines à près de 300 000 !

      Une salve d’applaudissements conclut cette prestation d’une grande qualité.

   L’épisode des questions-réponses qui suit est dense et passionné démontrant ainsi, s’il en était besoin, combien l’intervention de M. Jean-Michel Candillon touche à un sujet sensible pour un public qu’il a su enthousiasmer. 

    Après avoir exprimé au nom de la SAH et de tous les participants ses remerciements, la Présidente invite les sociétaires qui ne l’ont pas encore fait à retirer leur exemplaire du nouveau bulletin.
    Enfin pour conclure cette après-midi, la Présidente évoque les perspectives denses d’activités pour l’année à venir et présente à l’assemblée ses voeux d’heureuses fêtes de fin d’année.

La Présidente lève la séance vers 17h15.

Ce contenu a été publié dans Sessions conférences. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.